please activate JavaScript in your browser
Quartes
Rundvee Varkens Pluimvee Kalkoenen Konijnen Schapen Paarden
  

Startpagina
Professionele veehouders
Hobby dierenkwekers
MyQUARTES
Corporate Info
Kwaliteitslabels          
Dienstverlening
Robotmelken
QUARTES-Seeds         
Marktprijzen
Q-bibliotheek          
Klant in beeld
Interessante sites
Werkaanbiedingen
Routebeschrijving
Registratie
Evenementen
Nieuws
Quartes
 
Conseils utiles pour la traite robotisée
 
  • Il est indiqué de ne jamais dépasser une occupation de 65 laitières par robot. Une circulation guidée des vaches permet une occupation légèrement supérieure, par rapport à la circulation libre.
  • L'objectif de production laitière est de 1800 kg de lait par jour et par robot.
  • Pour la distribution au cornadis, évitez les rations trop riches: le niveau énergétique de la ration restera environ 5 litres sous le niveau moyen de production (du groupe concerné).
  • Prévoyez ausssi une carence azotée dans la ration au cornadis: une telle 'ration de base' sera alors équilibrée par la distribution d'une partie du correcteur dans le DAC (Distributeur Automatique de Concentrés).
  • La ration de base doit contenir sufissamment de structure.
  • Point très important: l'aliment concentré dans le DAC doit être très appétent et très bien pressé, pour que la vache dans le robot en ingère suffisamment, et rapidement.


L'étable pour laitières du client QUARTES Rik Debaecke à Jabbeke, avec dans le fond un robot DeLaval. (© QUARTES)
 
  • Pour les vaches très productives et faciles à traire, il est préférable de choisir l'alimentation comme priorité.
  • Les logettes seront spatieuses et confortabes, pour maintenir les aplombs en bonne santé et pour garder les vaches bien mobiles.
  • La bonne mobilité des vaches est cruciale pour éviter autant que possible de devoir forcer des vaches à se rendre au robot. Deux fois l'an, un curage des sabots est nécessaire. Notre spécialité Spec Sani assure un apport de biotine (ainsi que de la Vit. E et du sélénium organique) et a un effet favorable prouvé sur la qualité des sabots.
  • Dans un système de circulation libre des vaches, le nombre de refus doit être similaire au nombre de traites.
  • La vitalité des vaches et la santé mammaire seront favorisées par la distribution quotidienne de 125 g de Top Immun.
  • Si le temps libre du robot descend sous 15%, une analyse critique du troupeau s'impose et une solution consiste à réformer les laitières dures à traire.


Vue extérieure de l'étable pour vaches laitières du client QUARTES Herman Mariën à Meerhout. (© QUARTES)
 
  • En cas de stress thermique (températures au-dessus de 25°C), il est indiqué d'ajouter à la ration de base 150 g d'Acid-stop. Il contient du bicarbonate de soude, ainsi que des tampons du rumen à effet lent et des levures vivantes, pour la prévention de l'acidose du rumen suite au stress thermique.
  • L'emploi de l'Acid-stop est également très indiqué lors de chaque modification de ration.
  • De l'eau d'abreuvement de bonne qualité, doit être disponible à suffisamment d'endroits. Une forte laitière consomme aisément 100 litres d'eau par jour, et même le double par forte chaleur. S'il s'agit d'abreuvoirs individuels, le débit doit être suffisant (15 à 20 l par minute), ils doivent être bien accessibles, et il en faut au moins deux par groupe de laitières.
  • Pour que le robot ne perde pas de temps à détecter les trayons au moment de l'accrochage de la griffe de traite, passer régulièrement le pis au chalumeau.
  • Le dosage des concentrés doit être régulièrement calibré: une baisse de la production laitière peut être la conséquence d'une distribution insuffisante de concentrés.
 
 
TOP